...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul plus feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul plus feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul then feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul then feed the soil... no polyester please

à propos

Philippine et Guillaume se sont rencontré à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, à Paris, où ils ont étudié le design textile et matière et le design graphique.

Diplômes obtenus, Guillaume a travaillé pendant plusieurs années dans les domaines de l’édition imprimée, de la communication et de la mode comme designer graphique ou directeur artistique. Philippine a de son coté exprimée sa créativité et enrichie ses aptitudes autour du dessin de motifs, de la broderie et des différentes techniques d’impression dans de nombreux ateliers et studios de mode.

En 2017, ils s’isolent dans le centre de la France, s’installent en Creuse et démarrent leur atelier dans une vieille maison en pierre. Autodidactes mais entourés de nombreux amis compétents, ils apprennent la coupe à plat, la confection et la production en série.

L’Atelier Usages a été fondé afin de proposer une alternative concrète à la mode industrielle actuelle.

Depuis 2018, nous nous attardons à dessiner à confectionner nous-mêmes des vêtements utilitaires en fibres naturelles, approvisionnées le plus localement possible. Ainsi, nous avons intégré l’atelier de fabrication artisanale au studio de création, dans la plus pure tradition des maisons de mode d’autrefois.

À travers nos produits finis exigeants, nous valorisons le travail remarquable des acteurs des filières lin et laines de France. Nous proposons notamment du lin biologique de Normandie, des laines de pays du Massif-Central et de la laine de mérinos d’Arles de Provence.

En 2019, nous intégrons un laboratoire de teinture végétale à l’atelier, afin de produire nos propres couleurs et motifs à partir de plantes et sans produits toxiques.

La problématique des déchets est au centre des recherches menées à l’atelier et notre solution est de traiter le problème à la source. Très nocives pour l’environnement et aux qualités techniques discutables, nous avons évincé les fibres synthétiques de nos créations, allant jusqu’à piquer nos pièces au coton mercerisé égyptien. Au delà du zéro-déchet, nos vêtements peuvent donc être abandonnés dans la nature où ils se dégraderont rapidement, favorisant la vie du sol.

En 2021, nous décidons de revoir le positionnement de l’atelier et de ses productions. Nous quittons le calendrier saisonnier des collections pour développer et produire des pièces à notre propre rythme. L’utilitarisme, l’usage est toujours au cœur de notre processus de création que nous enrichissons désormais d’un certain plaisir à être politisés ! Non-genrées, unisexes, nos coupes sont confortables et s’ancrent dans l’actualité des problématiques identitaires et culturelles.