...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul plus feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul plus feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul then feed the soil... no polyester please
...we want to preserve the lands, the rivers, the seas, the oceans so... no polyester please ...handcrafted good vibes and good stuff to feed the soul then feed the soil... no polyester please
22 septembre 2021
Les microplastiques, vecteurs de maladies ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
24 400 milliards de microplastiques polluent les océans.

Une étude montre que la quantité de microplastiques dans les océans était largement sous-évaluée. Parmi les conséquences attendues sur la biodiversité marine, les scientifiques craignent une accélération de la dispersion des pathogènes à travers le globe. “Le plastique c’est fantastique ?” même Elmer Food Beat, auteur du célébre tube des années 90 a changé son fusil d’épaule.

Une étude publiée le 9 septembre 2021 évalue à 24 400 milliards le nombre de fragments plastiques dérivants dans les océans. Soit cinq fois plus que la précédente étude de 2015. Fervents pourfendeurs de la pétro-chimie sous toutes ses formes, nous relayons cet article de Reporterre.

« Historiquement, la dispersion des microbes dans les océans s’est faite par des branches ou des noix de coco, puis par les coques des bateaux. Mais avec des centaines de milliards de fragments qui dérivent sur l’ensemble des océans, on s’attend à des dispersions beaucoup plus larges. Avec des risques pour la biodiversité »

Pour lire l’article :
Reporterre.net / 24 400 milliards de microplastiques polluent les océans